Dépaysant Valais

Des cimes qui tutoient le ciel, des vallées accueillantes, des villages bienveillants au charme préservé… Si proche mais tellement dépaysant, le Valais offre d’enivrantes richesses naturelles et culturelles. Petit plan d’évasion pour deux journées hors du temps… ou presque !

PREMIÈRE JOURNÉE

10:02

Abbaye de Saint-Maurice A peine 30 minutes ! C’est le temps qu’il faut pour relier Vevey et Saint-Maurice. Dans ce bourg planté au pied de la falaise, la journée démarre en douceur devant le magnifique clocher de style roman de l’abbaye. Si la basilique date du 17e siècle, les plus anciens vestiges du site datent de 515. C’est donc une invitation à remonter le temps et se promener dans une histoire vieille de 1 500 ans que propose ce site archéologique. A l’issue de la traversée des catacombes, le trésor abbatial se révèle aux visiteurs. Magique !

Visitez l’Abbaye de Saint-Maurice

12:07

Auberge de Morcles La journée se poursuit en direction du septième ciel culinaire via la spectaculaire route de Morcles. Rouler sur cette ancienne voie militaire requiert une certaine dextérité au volant pour venir à bout des 29 virages en épingle. Sur le chemin, une halte s’impose pour admirer les cascades de Morcles dont la plus impressionnante dévale la roche sur plus de 100m de haut. Et pour achever cette excursion hors des sentiers battus, on reprend des forces à l’Auberge de Morcles qui marie une excellente cuisine traditionnelle à un accueil chaleureux. Rustique, sympathique, tout simplement fantastique !

15:33

Les Bains de Val-d’Illiez S’il est temps de redescendre en empruntant à nouveau les 29 virages de la route de Morcles, la suite de la journée vous promet de rester au sommet du bien-être. Au programme, un petit plongeon dans les eaux thermales des Bains de Val-d’Illiez. On oublie sa montre, on se ressource et on décompresse autant de temps qu’il le faudra dans ces eaux riches en soufre, en calcium et en magnésium dont les bienfaits sur l’organisme sont reconnus. Pour ceux qui visent le nirvana, massages et autres soins relaxant sont dispensés à l’espace Wellness. Le soir venu, on prolonge l’effet détente en passant la nuit dans la résidence des thermes.

Visitez le site des Bains de Val-d’Illiez

DEUXIÈme JOURNÉE

10:15

Fondation Pierre Gianadda Incontournable, indispensable… On ne traverse pas la vallée du Rhône sans prendre le temps de visiter la Fondation Pierre Gianadda. On se promène dans ses jardins ponctués de sculptures monumentales, on rêve de vitesse au Musée de l’Automobile, on remonte le temps au Musée gallo-romain. Et, surtout, on admire les oeuvres des plus grands artistes exposés temporairement sur les cimaises du musée. L’impressionnisme de Paul Cézanne et la photo de Cartier Bresson jusqu’au 19 novembre puis, à partir du 1er décembre, les oeuvres graphiques de Toulouse-Lautrec.

Visitez le site de la Fondation Gianadda

12:45

La Vache qui vole Si le bain de culture vous a ouvert l’appétit, direction Martigny dans l’un des plus anciens immeubles de la place historique du centre-ville. Déco originale, ambiance décontractée et cuisine du marché à base de produits frais mêlant classicisme et saveurs méditerranéennes font le charme de ce lieu branché et urbain placé sous le signe d’une vache monumentale suspendue à plusieurs mètres au-dessus du sol.

Visitez le site de la Vache qui vole

14:22

Chapelle de Notre-Dame du Scex Après un petit détour par la Pissevache, une cascade d’une hauteur de 116 mètres, le périple se termine là où il a commencé, à Saint-Maurice, dans la Chapelle de Notre-Dame du Scex. Inséré dans la paroi d’une falaise,
ce lieu sacré dont les fondations pourraient dater de la fin du VIIIe siècle surplombe la vallée. Reconstruite au XVIIIe siècle, la chapelle actuelle présente d’élégants vitraux et une belle collection d’ex-voto. Secrètement, on formule le voeu de revenir rapidement dans ce lieu de pèlerinage qui, bien avant qu’on en foule le sol, fut aussi habité pas de nombreux ermites.