L’art horloger selon les directeurs des maisons horlogères

A l’occasion du 10e numéro de notre magazine, nous avons donné la parole aux dirigeants des marques horlogères avec lesquelles nous travaillons main dans la main pour partager notre amour de la virtuosité horlogère. Leur confiance nous est précieuse, leur regard sur l’art horloger aussi.

Karl-Friedrich Scheufele, co-président de Chopard

Quelle est votre conception de l’art horloger ?

L’horlogerie est un domaine technique et de culture. Le goût, lui, est a aire de jugement, de connaissance et d’individualité. Lorsqu’ils se rencontrent, ils prennent la forme de montres raffinées qui doivent séduire à la fois l’oeil et l’esprit. Aussi beaux à l’intérieur qu’à l’extérieur, les garde-temps L.U.C sont entièrement conçus, développés et assemblés par nos Artisans dans notre manufacture pour refléter cette identité. Chopard répond ainsi aux aspirations du gentleman contemporain dans un savant mélange de savoir-faire artisanal et d’émotions : lorsqu’un client regarde sa montre L.U.C, ce n’est pas tant le temps qu’il regarde mais la bienfacture de cet objet d’exception avec ce supplément d’âme si particulier.

Quels sont les liens qui vous unissent à Lionel Meylan ?

Comme la Maison Lionel Meylan, Chopard est une entreprise familiale qui se transmet de génération en génération. Cet héritage se retrouve jusque dans notre partenariat : c’est mon père Karl Scheufele qui a initié ce rapprochement avec Lionel Meylan il y a plus de 20 ans, et aujourd’hui ses fi ls, Yannick et Julien Meylan, et moi-même perpétuons cet amour de la belle horlogerie qu’ils nous ont transmis, afin de proposer à nos clients des créations toujours plus innovantes qui font honneur à la bienfacture horlogère suisse.

Pourquoi avoir choisi Lionel Meylan pour représenter votre marque ?

La famille Meylan et la mienne partageons un fort socle de valeurs communes. D’une part, le partage et la transmission des savoir-faire traditionnels que nous mêlons à une recherche constante de l’innovation. Mais aussi d’autre part, en portant un grand respect à nos clients les plus exigeants, nous avons à coeur que chacun d’entre eux ressente à travers de précieux garde-temps toutes les émotions inhérentes à notre virtuosité dans la maîtrise du temps.

Laurent Dordet, CEO de la Montre Hermès

 

Quelle est votre conception de l’art horloger ?

Chez Hermès, nous créons avant tout des objets. Des objets que les mains des artisans façonnent pour les rendre complices de ceux qui les portent. Ils sont issus d’un savoir-faire exigeant, mais doivent rester pratiques et fonctionnels, ils ont la légèreté de l’inattendu. L’horlogerie fait de son quotidien un espace de jeu. Car le temps, chez Hermès, est aussi un objet. De la tension qui l’habite, la maison a fait une singularité. Plutôt que de mesurer, séquencer, contrôler, la maison ose un autre temps, destiné à susciter des émotions, ouvrir des parenthèses, créer des espaces de fantaisie, de récréation. C’est cet esprit que nous insu ons dans nos créations et les fonctionnalités uniques de nos montres (Cape Cod, Heure H, Arceau par exemple). De plus, nos garde-temps sont entièrement manufacturés en Suisse, jusqu’au bracelet cuir, travaillé dans nos ateliers de Bruegg.

Quels sont les liens qui vous unissent à Lionel Meylan ?

C’est indéniablement un lien de confiance, basé sur le dialogue et la compréhension mutuelle depuis de nombreuses années. Hermès étant aussi une maison familiale, nous sommes toujours ravis de pouvoir échanger avec plusieurs générations sur les évolutions de notre métier et nos produits.

Pourquoi avoir choisi Lionel Meylan pour représenter votre marque ?

Plusieurs raisons font que nous sommes ravis de travailler eux. La succession de générations qui n’ont pas perdu leur âme de connaisseur. La qualité des marques présentes à nos côtés. Une clientèle diversifiée, tant féminine que masculine. La situation de leurs points de vente, dans des endroits stratégiques qui touchent à la fois une clientèle locale et internationale. Mais également leur aptitude à aborder l’avenir, à renouveler leurs concepts et à véhiculer cet amour de l’art horloger, notamment avec la présence d’un horloger en boutique.
 
 

Peter Stas, CEO de Frédérique Constant

 

Quelle est votre conception de l’art horloger ?

Lorsque nous avons créé notre marque Frédérique Constant avec mon épouse Aletta en 1988, notre volonté était de créer les plus belles montres suisses possibles à un prix accessible pour le plus grand nombre de clients possibles. Ceci est donc pour nous l’Art horloger : créer et fabriquer de magnifiques garde-temps, dans la plus grande tradition horlogère suisse, fabriqués à la main, offrir une grande qualité et une attention aux détails tout en les o rant au prix le plus abordable possible.

Quels sont les liens qui vous unissent à Lionel Meylan ?

J’ai toujours soutenu les entreprises familiales. De plus, la bijouterie Lionel Meylan s’aligne avec nos trois valeurs : le design, la qualité et l’innovation. Nous avons commencé notre collaboration avec le challenge réussi du Glacier 3000. Et depuis peu, nous sommes arrivés à Vevey. Main dans la main, en partenariat, nous atteignons nos buts communs.

Pourquoi avoir choisi Lionel Meylan pour représenter votre marque ?

Non seulement, les boutiques Lionel Meylan sont placées à des endroits stratégiques mais, de plus, toute l’équipe bénéficie d’un savoir-faire horloger exceptionnel, c’est donc sans hésitation que j’ai décidé d’aller de l’avant avec notre partenariat.
 

Jean-Claude Biver, non executive Chairman de la division Horlogerie de LVMH

 

Quelle est votre conception de l’art horloger ?

La valeur d’une montre est souvent liée à la somme d’émotions qu’elle génère. Elle part également du principe qu’elle raconte une histoire, un savoir-faire, une tradition.

Quels sont les liens qui vous unissent à Lionel Meylan ?

Des liens fort, construits au fil des années sur des valeurs communes d’honnêteté, de confiance et d’excellence dans tout ce que nous faisons.

Pourquoi avoir choisi Lionel Meylan pour représenter votre  marque ?

Principalement pour leurs qualités humaines et techniques ainsi que leur savoir-faire horloger. Et aussi parce que c’est un acteur incontournable de la région.
 

Ricardo Guadalupe, CEO d’Hublot

 

Quelle est votre conception de l’art horloger ?

Hublot représente l’innovation ainsi que la créativité. Un mélange parfait d’une vision futuriste avec tradition, précision, passion ainsi que le souci du détail. Ces valeurs sont essentielles pour Hublot et nous nous efforçons chaque jour de les transposer dans le futur, via des innovations tant dans le design de nos montres que dans leurs mouvements révolutionnaires.

Quels sont les liens qui vous unissent à Lionel Meylan ?

Notre pays, la Suisse, qui est le terroir de l’horlogerie, et bien sûr la proximité qui nous permet de travailler main dans la main.

Pourquoi avoir choisi Lionel Meylan pour représenter votre marque?

Lionel Meylan c’est d’abord une histoire familiale. Tous les membres de la famille Meylan sont des passionnés du monde de l’horlogerie et de la joaillerie. Cette passion est primordiale pour nous. Nous choisissons de travailler avec des personnes qui incarnent notre marque et qui la font connaître avec leur coeur. La famille Meylan rime avec professionnalisme, service et passion. Elle regarde vers le futur, tout comme nous le faisons chez Hublot.

Julien Tornare, CEO de Zenith

 

Quelle est votre conception de l’art horloger ?

Pour Zenith, l’innovation est le moteur de toute sa démarche et elle vit clairement en mode « start-up », alliant curiosité, inventivité et technicité en restant résolument orientée vers l’avenir de l’horlogerie qu’elle est en train de forger.

Quels sont les liens qui vous unissent à Lionel Meylan ?

La Manufacture y trouve des affinités naturelles, telles qu’un esprit familial, un savoir-faire savamment cultivé, ainsi qu’une véritable passion pour l’horlogerie, la précision et l’innovation… Sans oublier la volonté de mettre l’humain et la relation au centre des préoccupations dans l’exercice du métier.

Pourquoi avoir choisi Lionel Meylan pour représenter votre marque ?

La Maison s’est taillée une solide réputation pour sa patience, sa dextérité et son art très subtil de la négociation. De plus, dans cette entreprise familiale gardienne de la tradition tout en restant éminemment contemporaine, la jeune relève fait preuve d’un goût irréprochable et contribue à la garder fermement en phase avec son temps.